Activités de recherche

Fière de son appartenance à l'Université de Montréal, l'une des plus importantes universités de recherche du Canada, la Faculté de médecine vétérinaire contribue de façon significative à l'avancement des connaissances en santé animale, en agroalimentaire et en santé publique. Elle joue un rôle unique grâce aux compétences de près d'une centaine de professeurs de carrière qui consacrent une part importante de leur temps et de leurs ressources à des activités de recherche. Certains professeurs se regroupent autour de grands thèmes de recherche fondamentale, comme les mécanismes de la reproduction ou des maladies infectieuses.Le Centre de recherche en reproduction animale et le Groupe de recherche sur les maladies infectieuses du porc comptent sur un budget annuel global d'environ quatre millions de dollars qui devrait atteindre cinq millions et bénéficient du soutien des grands organismes de subvention publics et de fonds privés. D'autres professeurs privilégient la recherche clinique ou appliquée autour de thèmes choisis en fonction des grandes préoccupations de la médecine comparée.

La création de l'Institut de biotechnologie vétérinaire et alimentaire ouvre également de nouvelles perspectives, en particulier en recherche et en développement sur le génome animal, le transport de molécules et la salubrité des aliments d'origine animale. La création de nouvelles chaires de recherche a favorisé les conditions d'un partenariat durable, alliant les besoins du milieu et ceux de la recherche universitaire. Plusieurs professeurs collaborent avec leurs collègues d'autres institutions et de l'entreprise privée. La Faculté compte d'ailleurs une vingtaine de professeurs associés et ce nombre augmente sans cesse. Cette collaboration avec d'autres chercheurs du Québec, du Canada, des États-Unis, de l'Amérique du Sud, de l'Europe et d'ailleurs marque dorénavant le paysage facultaire. Les résultats de recherche sont présentés dans les congrès internationaux et diffusés partout dans le monde. Ils peuvent aussi conduire à l'obtention de brevets et à la mise en marché de nouveaux produits et techniques. Ces activités de recherche et de rayonnement attirent plus d'une centaine d'étudiants aux cycles supérieurs, provenant eux aussi de toutes les régions du monde. Elles permettent de développer de nouveaux réseaux sur les thèmes de recherche en émergence. Les étudiants tirent d'ailleurs profit de ces collaborations puisqu'ils développent à leur tour de nouveaux contacts, élargissant ainsi leurs perspectives d'emploi au terme de leurs études et favorisant, en retour, les partenariats avec leur alma mater.

La Faculté de médecine vétérinaire se tourne vers l'avenir avec optimisme en comptant sur l'appui de ses partenaires. Les industries pharmaceutique, médicale et agroalimentaire s'intéressent plus que jamais à l'utilisation de modèles animaux pour tester de nouveaux médicaments, produire de nouvelles molécules actives et de nouveaux aliments et pour élaborer des approches thérapeutiques innovatrices. Dans ce contexte, la présence de médecins vétérinaires au sein d'équipes pluridisciplinaires apparaît plus souhaitable que jamais. En retour, la Faculté accueille les diplômés des autres disciplines pour créer une synergie nouvelle en recherche et en développement. L'agrandissement du Centre hospitalier universitaire vétérinaire et la construction de l'Institut de biotechnologie vétérinaire et alimentaire ainsi que la création de nouvelles chaires de recherche marqueront le développement de la Faculté.

© Faculté de médecine vétérinaire. Université de Montréal | Webmestre| Pour nous joindre