Terminologie française de la vie facultaire (sciences biomédicales, administration...)

Description de la chronique
Quiz
Courrier de l'internaute éveillé
Index des capsules terminologiques
Typographie québécoise : espacement avant et après les signes de ponctuation ?
Liens


Description de la chronique

Titre aride pour une cause perdue ??? Peut-être, mais comme dit mon cousin, le lettré de la famille : point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. Alors, allons-y avec cette chronique sans prétention (le lettré c'est mon cousin, pas moi). Commentaires ?

Je vous propose :

  1. Des capsules sur un mot ou une expression utilisée couramment dans le langage biomédical ou administratif de notre Faculté
  2. Un petit quiz 
  3. Des liens vers des ressources terminologiques ou linguistiques (faites-moi part de vos trouvailles)
  4. Un service de consultation terminologique (allez, allez, exploitez-moi un peu)...

  • Si on a aucune idée de la traduction française, une recherche du terme anglais avec Copernic, Google, etc. (www.copernic.com; www.google.com), MAIS dans la catégorie «web en français» peut parfois donner des résultats (les auteurs francophones auront mis l'expression anglaise entre parenthèses et l'expression française se trouvera à côté).
     
  • Attention cependant, l'utilisation d'un mot dans un document scientifique ne veut pas dire qu'il soit approprié (surtout s'il s'agit d'un document français de France!!) : il faut se servir de son jugement, voir si le reste du texte semble bien écrit et, idéalement, consulter plusieurs documents.



Quiz

 

Néonatals ou néonataux
Métastatique
ou métastasique
Évènement ou événement ?
Boîterie ou boiterie ?
Nerf crânial
ou nerf cranial ?
Laparotomie
ou laparatomie ?
Dysenterie
ou dysentérie ?
Ombilical
ou ombélical ?


Courrier de l'internaute éveillé

 

Sonia Chénier, clinicienne au Service de diagnostic, ne supporte pas les expressions «adresser un problème» et «les argents».  

Dans le premier cas, elle a tout à fait raison puisqu'il s'agit de la traduction littérale de «to address a problem».  D'ailleurs, quand on y pense, que peut bien vouloir dire «adresser» lorsqu'on l'accole au mot «problème» ? Adresser une lettre, on voit bien, mais adresser un problème !!! On parlera plutôt de s'occuper de, de voir à, de prendre en main, etc.

Dans le deuxième cas, l'emploi de l'expression «les argents» pour désigner des fonds ou des crédits n'est pas vraiment fautive, mais seulement vieillie.  Aujourd'hui, on lui préfère le mot «sommes».



Typographie québécoise
(tiré d'un document de l'Office de la langue française)

 

Signe
Symbole
Espacement avant
Espacement après
       
Apostrophe
'
Aucun
Aucun

Astérisque (placé avant le mot auquel il se rapporte)

*
Un
Aucun

Astérisque (placé après le mot auquel il se rapporte)

*
Aucun
Un

Barre oblique

/
Aucun
Aucun

Crochet fermant

]

Aucun
Un

Crochet ouvrant

[

Un
Aucun

Deux-points

:

Un
Un

Deux-points dans les heures numériques

:

Aucun
Aucun

Guillemet anglais (ouvrant)

Un
Aucun

Guillemet anglais (fermant)

Aucun
Un

Guillemet fermant

»

Un
Un

Guillemet ouvrant

«

Un
Un

Parenthèse fermante

)

Aucun
Un

Parenthèse ouvrante

(

Un
Aucun

Petit guillemet fermant

"

Aucun
Un

Petit guillemet ouvrant

"

Un
Aucun

Point

.

Aucun
Un

Point d’exclamation

!

Aucun
Un

Point d’interrogation

?

Aucun
Un

Points de suspension (en début de phrase ou remplaçant le début d’un texte)

Aucun
Un

Points de suspension (au milieu ou à la fin d’une phrase)

Un

Point-virgule

;

Aucun
Un

Pour cent

%

Un
Un

Signe arithmétique

+, -, ×, ÷, =

Un
Un

Symbole SI ou autre

kg, s, cm, A, l

Un
Un

Tiret

Un
Un

Trait d’union

-

Aucun
Aucun

Unité monétaire

$, M$, $ CA $ US, ¢, €

Un
Un

Virgule (dans les textes)

,

Aucun
Un
Virgule décimale
,
Aucun
Aucun



Index des capsules terminologiques

 

Animaux sauvages de la faune
Adresser un problème
Alternatif

Annulé

«Aspect»
Au niveau de

«Back order»
Bordereau d'emballage
«Cancellé»
Commande en retard
DA
«digital»
«PO»
Cédule

Compliance
Contrôle
Convention collective (vocabulaire)
Cyclique

«Débalancement»
«Désordre»
Deux-points

Évidences
Face
Fertiliser
«Flush»
-gène contre -génique
«Gene library»
Gradué
Imagerie médicale

Inactivé
Initier
Isolation
In silico

«Invasive»
Journal
Juridique
Leverage funds
Légal

«Knock-out»
Libération
Matching funds
Packing slip
Page-moi
Pauvre
Précoce

«Range»
Relâchement
«s» et abréviations
Scrub
Sévère
Sigles et acronymes
Spin-off
Supporter

Systémique
Tentativement
Trait d'union
«Wet lab»

 

Animaux sauvage de la faune
France Boily, qui semble fréquenter cette chronique (merci de votre intérêt, chère madame), nous fait remarquer que la faune est par définition composée d'animaux sauvages. Alors, il faut choisir : " la faune" ou "animaux sauvages".

Adresser un problème
Il s'agit de la traduction littérale de «to address a problem». D'ailleurs, quand on y pense, que peut bien vouloir dire «adresser» lorsqu'on l'accole au mot «problème» ? Adresser une lettre, on voit bien, mais adresser un problème !!! On parlera plutôt de s'occuper de, de voir à, de prendre en main, etc.

Alternatif
On l'utilise pour qualifier des choses qui se succèdent chacune leur tour comme dans courant alternatif (on passe du courant positif au courant négatif au courant positif...). Dans ce sens, on l'emploie toujours au singulier puisqu'ill s'agit du 2e de deux choix possibles dans une situation donnée (dans la vie, l'alternative au vieillissement....c'est la mort).

Malheureusement, on le voit souvent employé dans le sens de substitut ou de solution de rechange ou de remplacement pour désigner une des nombreux choix offerts pour régler une situation donnée. On devrait donc dire : traitement de rechange, médicament de substitution, musique non commerciale ou non traditionnelle ou marginale.

Annulé
Voir cancellé

«Aspect»
«Ce foie a un aspect nécrotique», je veux bien, mais «Regardez l'aspect dorsal du foie», alors là, non ! Il faudrait plutôt dire la face dorsale.

Gracieuseté du Service d'imagerie médicale, qui se pose beaucoup de questions et qu'est-ce qu'on les félicite!

Au niveau de
L'expression passe-partout par excellence ! Au niveau de l'étudiant, au niveau de l'anse intestinale, au niveau de la guérison, j'en passe et des meilleures. Que ferions-nous sans notre niveau ?

Pourtant, «au niveau de» signifie seulement «à la hauteur de» ou «à la portée de».

Ex. : La fenêtre qui se trouve au niveau de la corniche rouge. Ce roman est-il au niveau des enfants du primaire ?

Je vous propose plutôt (tiré du Multidictionnaire des difficultés de la langue française de Marie-Éva de Villers) :

  • En matière de
  • À propos de
  • Au chapitre de
  • En ce qui concerne
  • Du point de vue de

Notez qu'on peut très souvent se simplifier la vie et ne rien mettre du tout comme dans «Il y a présence d'infection à l'estomac» ou «Il y a un problème du métabolisme de l'enzyme x».

Enfin, espérons que votre maison est...à niveau !

«Back order»
Voir commande en retard.

Bordereau d'emballage
Remplace avantageusement packing slip, non ? C'est le document qui se trouve dans la boîte qui renferme les articles commandés. Elle vous indique le statut de chaque article commandé : livré, en livraison différée (voir back order), non disponible, etc.

C'est trop long à dire ? Prenez une grande respiration (2 secondes), regardez un peu le ciel (3 secondes) et dites-vous qu'il n'y a aucune raison de vouloir arriver au cimetière plus vite que les autres !!

«Cancellé»
On pensait en avoir fini avec cette expression, mais elle hante encore les bureaux !!! Annulé ou reporté, bien entendu.

Cédule
Soyons bref et concis. En anglais, «schedule» signifie horaire. En français, le mot cédule désigne un titre incorporant une créance personnelle garantie par un gage immobilier ou une promesse de paiement. Bon, je ne comprend pas exactement de quoi il s'agit, mais en tout cas, il n'est pas question d'horaire. On s'entend là-dessus ?

Compliance
En français, c'est une mesure de la souplesse et de la capacité de distension de réservoirs souples comme les poumons, la vessie. Avouons que, la plupart du temps, on l'emploie plutôt pour parler de la fidélité au traitement (patient) ou de l'adhésion/collaboration (propriétaire du "patient") et là c'est un anglicisme.

Commande en retard
Le fameux BO (back order). En français, on utilise plusieurs expressions pour désigner cette réalité selon qu'on se trouve à un bout ou l'autre de la transaction !!

Ainsi, lorsque vous recevez vos articles, vous remarquez que le borderau de livraison porte la mention livraison différée en ce qui a trait aux 3 459 caisses de papier pour imprimante. Paniqué, vous téléphonez au fournisseur, qui vous explique qu'il est en rupture de stock, qu'il attend les caisses de papier ou qu'elles sont commandées. Consolez-vous, aucun des articles commandés par le département voisin du département voisin n'est disponible... On parle alors de commande en souffrance, commande retard ou commande en retard.

Contrôle
Celui-là, on le voit apprêté à toutes les sauces. Or, en français, il a le sens de vérification comme dans "contrôle de la qualité" ou "essai clinique contrôlé". L'emploi de "contrôle" peut aussi prêter à confusion parce qu'il n'est pas très précis : contrôle de la maladie veut dire réprimer la maladie et ramener le nombre de cas à niveau acceptable ou éliminer la maladie ??? Voici une liste non exhaustive des mots qui peuvent avantageusement remplacer "contrôle" (tiré du Dictionnaire anglais-français des sciences médicales et paramédicales de W.J. Gladstone aux éditions Edisem, Maloine) : 

  • Suppression des symptômes
  • Assécher un oedème
  • Circonscrire une épidémie
  • Juguler une infection
  • Stabiliser une épilepsie
  • Réduire une arythmie
  • Maîtriser une maladie
  • Synthèse sous la commande d'un enzyme; gène qui commande un enzyme
  • Protéine qui régit le métabolisme du....
  • Groupe témoin
  • Lutte contre les insectes
  • Suivi des échantillons
  • Techniques de maîtrise de la reproduction

Au début, il vous semblera que maîtrise, commande, etc. ne rend pas exactement le sens du mot "contrôle", que ça sonne bizarre. Symptôme classique, qui s'atténuera avec le temps !

Convention collective (tiré de L'expression juste, ASULF)

un salarié régulier = un permanent
année de calendrier = année civile
temps supplémentaire = surtemps = heures supplémentaires
congés statutaires = jours fériés
juridiction du syndicat = compétence du syndicat
augmentation statutaire à temps et demi = avancement d’échelon, à taux majoré de 50 %
assignation = affectation

Cyclique
À quoi peut bien ressembler une vache cyclique : vous la voyez, vous ne la voyez plus, elle est une vache puis un 4 x4 (vous ai-je déjà parlé de ma haine des 4 x 4 ?) puis une vache, puis un 4 x 4 (il faudrait que je trouve le moyen de faire une chronique sur cet objet ridicule).... À moins qu'il s'agisse d'une vache cyclothymique, dont l'humeur varie avec les hauts et les bas de la production laitière. Troublant. Une activité, une maladie cyclique, je veux bien, mais une vache cyclique !

Je propose "vache avec activité cyclique" (on peut bien se permettre de laisser tomber l'adjectif "hormonal" puisque les anglo-saxons se permettent des raccourcis de raccourcis !

DA
Dans notre institution, c'est l'acronyme de demande d'approvisionnement. On doit obtenir un numéro de demande d'approvisionnement (et non pas un PO comme en anglais - purchasing order) auprès du Service des achats avant de passer une commande (on ne «place» pas une commande comme en anglais - to place an order.

Débalancement
Ne cherchez pas ce mot trop longtemps dans vos dictionnaires, il n'existe tout simplement pas. Il faut dire déséquilibre : déséquilibre alimentaire, déséquilibre électrolytique...

Désordre
Dans le sens de trouble, affection, dérèglement, perturbation, c'est un anglicisme.

Deux-points

  • Les changements climatiques : les Durango, Path Finder et autres 4x4 sont de grands pollueurs !
  • Avortement chez le bovin : la démarche clinique
  • L'encéphalite spongiforme bovine : une épreuve de dépistage efficace
  • Le canada : une histoire populaire

Sous l'influence de l'anglais, nous inversons de plus en plus les différents éléments de la phrase et nous utilisons les deux-points pour faire le lien (en tout cas, c'est mon analyse mesdames et messieurs). Les deux-points servent plutôt à introduire une citation, une énumération ou un exemple. Reformulons nos phrases.

  • Achetez un Durango, un Pathfinder ou tout autre véhicule du même acabit et contribuez en toute impunité au réchauffement climatique (évidemment, j'ai un peu modifié la teneur de la phrase, mais le coeur y est)
  • La démarche clinique en matière d'avortement chez le bovin
  • Une épreuve de dépistage efficace de l'encéphalite spongiforme bovine
  • Une histoire populaire du Canada

Sophie Cazanave, réviseuse-correctrice, m'informe gentiment de ceci :

"... l'OLF, qui m'apprend que les deux points dans un titre sont appropriés, permettant «d'annoncer à la fois le sujet du texte et l'idée dominante, tout en réduisant au minimum le nombre de mots utilisés. L'ellipse que permet le deux-points crée ainsi un effet percutant.»"

Si l'OLF nous donne sa bénédiction...

Développer

On peut :

  • développer ses cadeaux quand on en reçoit
  • développer ses idées quand on en a...
  • constater le développement du secteur de la thérapie génique
  • observer le développement de l'embryon

On ne peut pas :

  • développer un produit ou un protocole (concevoir, mettre au point)
  • développer une immunité ou une résistance (acquérir une immunité, émergence d'une résistance, apparition d'une bactérie résistante)
  • développer une hyperthermie (présenter)
  • observer le développement de la maladie (apparition ou évolution selon le cas)
  • se questionner sur une anomalie développementale (anomalie congénitale)

Digital

À moins d'avoir les talents de certains chirurgiens philippins, on ne peut prétendre faire de l'imagerie digitale, par exemple. En effet, en anglais, digits réfère aux doigts et aux chiffres alors que nous utilisons deux mots différents pour désigner ces concepts, soit "doigts" et "nombres", d'où la méprise peut-être.

Il faut donc parler d'imagerie numérique, mais si vous faites vraiment de l'imagerie digitale, je serais intéressée à devenir votre imprésario !

Étudiant gradué
La photo de droite illustre un beau spécimen d'étudiant gradué : remarquez la régularité de la graduation et la clarté des chiffres au dessus de la cuisse...

Sans blague, laissez l'épithète "gradué" à la vaisselle de laboratoire et utilisez plutôt le terme diplômé (un étudiant qui a déjà obtenu un diplôme universitaire).

Quant à graduation, on le remplace par collation des grades. Pourquoi collation ?? Collatio est le participe passé du verbe latin conferre, qui veut dire porter avec, rassembler et qui aussi donné le verbe conférer (attribuer, etc.).

Voyez les autres emplois fautifs

Évidences
Des évidences ça saute aux yeux et ça ne se conteste pas! Or, les scientifiques sont en général plutôt prudents côté affirmations en béton. Alors la prochaine fois que vous lirez une phrase du genre "...nous avons recueilli des évidences expérimentales...", dites-vous que l'auteur voulait plutôt dire indications, preuves, constatations, observations, indices, etc. Entre "preuve" et "observation", il y a un monde de nuances, qui peut s'avérer bien utile.

Face
Voir «aspect»

Fertiliser
On a beau être à l'ère du transgénisme, on ne peut pas fertiliser un ovocyte parce qu'alors il faudrait féconder son champ de maïs !! La FIV c'est donc la fécondation in vitro et non pas la fertilisation in vitro (comme par hasard, féconder se traduit par "fertilize" en anglais !)

Flush (c'est le cas de le dire, "flushez"-moi cet anglicisme)

Cette barbotine qui a échangé son "s" pour un "f" se traduit très simplement par rinçage. On rince un cathéter, bien, mais fait-on un rinçage ou un lavage utérin ?

Larousse nous dit ceci : rincer, c'est nettoyer à l'eau et laver, c'est nettoyer avec un liquide, dont l'eau. Pas mal interchangeable, non ?

Allons-y pour lavage utérin puisque c'est l'usage. Gageons qu'en bons anglophiles, nous nous sommes inspirés de "uterine lavage" que les anglophones nous avaient eux-mêmes piqué !

«Gene library»
Le mot «library» signifie bibliothèque et librairie se traduit par «book store». De quoi nous confondre au cube ! Gene library devrait donc se traduire par bibliothèque de gènes ou, mieux encore, génothèque, mais certainement pas par librairie de gènes. Remarquez...ce genre de commerce existera peut-être un jour.

-Gène contre -génique
Comme dans iatrogène ou stéroïdogène. Ce suffixe veut dire généré par (iatrogène = maladie générée par un acte médical) ou qui génère (enzyme stéroïdogène = qui concourt à générer un stéroïde).
Encore une fois, la ressemblance avec l'anglais nous joue des tours. En effet, le suffixe qui sert à rendre cette idée de "générer" se dit "genic" dans cette langue et nous faisons souvent l'erreur de transposer en "-génique". Or, la terminaison "-génique" sert plutôt à indiquer une parenté entre deux éléments. Question de sens et de clarté !

Ex. : L'enzyme stéroïdogène participe à la synthèse des stéroïdes alors que le composé stérodoïgénique possède certaines caractéristiques des stéroïdes ou fait carrément partie de cette famille de molécules.

Voir aussi les observations de madame Marie-Ève Villers (HEC) à ce sujet. Enfin, un site sur les racines, préfixes et suffixes latins retrouvés dans la terminologie médicale.

Imagerie médicale
Gantry (voir l'image) : portique
Tipping : bascule (voir l'utilisation qui est faite de ce mot dans une 1er et un 2e document)
Standard radio : radiographie ordinaire et non pas standard puisque standard fait référence à des normes, à des étalons. Ici, on fait plutôt allusion au fait que on va utiliser la technique de radiographie de base (pas de milieu de contraste, etc)

Isolation
Lorsqu'on a isolé une bactérie, on a réussi son isolement et non pas son isolation, terme plutôt réservé à la construction domiciliaire !

Initier
Initier la jeunesse aux beautés de la science, mais entreprendre un traitement.
Initier ses étudiants à la physiologie, mais prendre l'initiative d'organiser un congrès.

In silico
Un laboratoire de travaux pratiques réalisé uniquement avec des ordinateurs est un labo in silico. Il peut s'agir de simulations à l'ordinateur ou de traitements de données biologiques (bioinformatique). 

L'ordinateur n'avait pas encore fait son apparition au temps des Romains comme nous le confirment les ouvrages de référence de Uderzo et Goscinny. Alors que vient faire le latin là-dedans ? Le silicone utilisé dans le procédé de fabrication de composants électroniques est issu du silicium, qui se dit silicis en latin. Parlant de latin, le mien commence à se perdre dans la nuit des temps, mais j'imagine qu'en déclinant silicis, on finit par arriver à silico. 

«Invasive»
Invasive et non invasive : adjectifs anglais qualifiant une technique qui rompt, ou ne rompt pas, la continuité des tissus. Il est évident qu'il ne s'agit pas d'une technique *envahissante ou *non envahissante. Devant la difficulté de traduire cette expression, on a vu apparaître dans certains écrits les qualificatifs « français » *invasive et *non invasive ; finiront-ils par avoir droit de cité ou seront-ils toujours considérés comme des barbarismes ? Seul l'avenir nous le dira. Plusieurs équivalents ont déjà été utilisés pour en rendre le sens, dont les trop évocateurs sanglant et non sanglant, ou les imprécis traumatique et atraumatique. Finalement, J.C. Sournia (Manuila et al. 1982 : 72) a proposé des termes qui, nous l'espérons, feront florès : effractif et non effractif. Ces adjectifs, dérivés d'effraction, ont le mérite d'être à la fois français et descriptifs.

Tiré de Meta, XLIV, 2, 1999 tel que le texte apparaît sur le site Érudit

«Journal»
L'usage fautif de journal dans le sens de revue gagne du terrain. On trouve maintenant des articles dans un journal au lieu d'une revue et on tient des Journal Club, qui sont en fait des clubs de lecture (le terme français me semble d'ailleurs plus descriptif du concept). Notons que l'emploi de club dans le sens d'association, de regroupement est tout à fait correct sauf qu'il faut évidemment le placer avant le nom et pas après, à l'anglaise (Club R&D et non R&D Club )

Juridique
Risquons nous à proposer une définition de «papier de format illégal» : papier acheté avec de l'argent blanchi dans un des nombreux paradis fiscaux légaux et dont les dimensions violent les conventions internationales en cette matière.

Si vous ne connaissez pas cette expression, vous êtes sûrement familier avec «papier de format légal» (antonyme d'illégal, comme dans papier illégal ?), un calque de l'expression anglaise legal format. Il faut plutôt dire «format juridique». En passant, legal veut dire conforme à la loi, juridique, qui se rapporte au droit et judiciaire, qui se rapporte à l'administration de la justice

Knock-out
Un terme de biologie moléculaire, qui signifie qu'on a mis un gène «knock-out» chez un animal. Autrement dit, le gène a été neutralisé et ne s'exprime plus chez ce sujet. Gène assommé ou endormi (oui, je l'ai lu) ç'est imagé, mais est-ce qu'on peut s'entendre sur gène inactivé ?? Un tel animal est aussi appelé mutant nul.

Souris avec gène inactivé (souris knock-out)
Souris avec le gène XYZ inactivé
L'inactivation de gène chez la souris (la technique du knock-out chez la souris)

Leverage funds
Fonds à effet de levier. Des fonds qui ont un effet multiplicateur : grâce aux 100$ obtenus, je pourrai payer quelqu'un qui préparera une grosse demande de subvention qui me rapportera des millions de dollars... enfin j'espère.

Matching funds
Fonds d'appariement. Si la compagnie X m'accorde 100$ en subvention, l'organisme subventionnaire m'en accordera autant.

«Packing slip»
Voir Bordereau

«Page-moi»
Passe-moi un Kleenex tant qu'à faire... En effet, page vient de la marque de téléavertisseur Pagette. L'OLF recommande plutôt téléavertis-moi, mais bon, je vous vois grimacer. Bouée de sauvetage à l'horizon : l'OLF accepte bipe-moi, qui ne semble pas plus français que page-moi, mais qui a l'avantage de sonner plus joliment à l'oreille, non ?

«Pauvre»
Un pauvre pronostic se promenait, triste de se savoir condamné d'avance...Il réfléchit un instant à sa destinée et se rebiffa : il était mauvais, peut-être, mais on ne se débarrasserait pas de lui en le traitant de pauvre (pauvreté : statut peu enviable partagé par une bonne partie de l'humanité au moins jusqu'à l'année prochaine au moins).

L'objectif avoué de cette fable hautement morale- après tout, vous n'avez pas encore fini de digérer vos chocolats de Pâques- est d'attirer votre attention sur l'usage impropre de l'adjectif (mais cela s'appelle-t-il encore un adjectif depuis la réforme de la grammaire ?) "pauvre".

Voyons ce que nous dit le dictionnaire Gladstone là-dessus :

  • poor or unfavorable prognosis : mauvais pronostic ou pronostic sombre;
  • poor clot : caillot de mauvaise qualité;
  • poor results : résultats médiocres, mauvais résultats;
  • subjects who are poor risks : sujet à mauvais risque ou à risque élevé.

«PO»
Voir DA.

Précoce
Personne ne songerait à traduire "early morning" par matin précoce. Pourtant, on utilise souvent "embryon précoce" pour désigner le jeune embryon (early embryo). Précoce et hâtif signifient dont la maturité ou le développement se produit avant l'âge ou le moment habituel. On peut être jeune et pas du tout précoce !

early results : résultats préliminaires
early termination : arrêt prématuré
early pregnancy : en début de gestation

«Range»
À tous ceux qui pensent que le mot "range" est irremplaçable :

Gamme, étendue, ampleur, amplitude, éventail, plage, zone, intervalle, valeurs extrêmes, champ, fourchette comme dans...

  • la zone d'âge et de poids
  • zone ou fourchette de pH
  • intervalle de concentration
  • amplitude des mouvements
  • gamme de produits
  • champ auditif
  • étendue moyenne (mean range)
  • valeurs hors des limites normales ou hors normes

Tiré de Dictionnaire des sciences médicales et paramédicales de W.J. Gladstone

Relâchement
Le terme release est traduit à tort par relâchement. On peut relâcher sa vigilance, ses muscles, sa tenue vestimentaire ou un voleur de poule, mais pas une hormone !! Voyons un peu....

  • Médicament ou préparation 
à libération progressive
à libération répétée
à libération lente 
à libération prolongée 
à libération soutenue 
à libération retardée 
à libération programmée
retard
  • Relargage de complexes immuns par des lymphocytes
  • Facteur de libération ou libérine

s
On voit de plus en plus d'abréviations avec la marque du pluriel comme "CDs". Horreur et damnation ! Rappelons qu'en français, une abréviation ne prend jamais la marque du pluriel sauf exception (Mmes, nos, MM)

Scrub
 Quel méli-mélo même en anglais ! Cependant, dans le domaine médical, ce mot recouvre en général deux concepts :

  • un lavage qui inclut une abrasion (en général, se laver avec une brosse)
  • les vêtements portés par ceux qui vont assister ou participer à une chirurgie

Pourquoi ne pas parler de :

  • brossage chirurgical ou, mieux encore, lorsqu'on est entre soi, de brossage !
    et de...
  • tenue chirurugicale

Sévère
L'adjectif «sévère» signifie rigide, exigeant, dur, sans indulgence MAIS on commet un anglicisme si on l'emploie dans le sens de grave (une atteinte grave du système nerveux) , considérable (des pertes considérables pour le premier trimestre), prononcé, etc.

Tiré du Multidictionnaire des difficultés de la langue française de Marie-Éva de Villers, Éditions Québec/Amérique

Sigles et acronymes
Vous pouvez le prononcer comme un mot (la StAR, ) ? C'est un acronyme.
Vous devez l'épeler (l'ADN, l'IRCM, la FSH...) ? C'est un sigle;

Plus besoin d'intercaler de point entre les lettres;

N'allez JAMAIS AU GRAND JAMAIS ajouter un "s" à la fin et encore moins un "s" précédé d'une apostrophe (les TGFs) comme on le voit parfois; 

Utilisez l'article qui s'accorde avec le mot désigné par la première lettre : l'IRCM, le GREMIP (l'Institut, le Groupe...);

Ne vous gênez pas (levez la main ceux qui ont du culot...) pour utiliser le sigle/acronyme français quitte à signaler une fois à vos lecteurs à quel sigle/acronyme anglais il correspond; 

À son premier emploi dans un texte, le sigle/acronyme doit être précédé de la désignation au long, nous dit madame Marie-Èva de Villers (Dictionnaire des difficultés de la langue française) et elle a bien raison. Après tout, TSRI désigne le The Scripps Research Institute, qui finance la recherche biomédicale, mais aussi le Toxic Substances Research Initiative... qui finance la recherche biomédicale.

Spin-off
L'Office de la langue française propose "entreprise essaimée" (formée par essaimage)...Huum, je vois votre regard incrédule. Pourtant, si on pense aux abeilles (rassurez-vous, nous n'aborderons pas le sujet délicat des mystères de la vie) qui quittent la ruche mère pour aller en fonder une autre plus petite, l'analogie est pertinente.

Si vous n'arrivez pas à vous mettre ce mot en bouche, essayez plutôt "entreprise dérivée".

Supporter
Le patient supporte bien la douleur, mais pas l'infantilisation. 
Cette attelle arrivera-t-elle à supporter le poids de ce patient ? Jusque là, tout va bien...

Je supporte ce collègue aux prises avec l'administration (espérons qu'il ne souffre pas d'embonpoint!). Nous offrons un bon support technique (nettement préférable au support poétique ou virtuel). Voilà que ça se gâte...

Sous l'influence de l'anglais, le sens du verbe supporter a dérivé et plusieurs verbes (appuyer, soutenir, subvenir aux besoins de, être partisan de...) sont en train de sombrer dans l'oubli.

Systémique
"Systemic" c'est général et c'est aussi "systémique" parfois, mais généralement c'est "général". On me suit ??

"Systemic symptoms" = symptômes généraux c.-à-d. qui affectent l'ensemble de l'organisme (hyperthermie, faiblesse, etc) et non pas un système en particulier (inflammation du tractus digestif, etc.) .

"Systemic circulation" = circulation générale ou systémique (circulation hépatique, etc) selon le contexte.

Tentativement

Dans le milieu universitaire, les réunions sont nombreuses et les gens bien occupés. Souvent, de nombreuses tentatives sont nécessaires avant de trouver une date qui convient à tous. Avons-nous pour autant une "date tentative" ou suggérons-nous tentativement une date ? Que non ! Lire la chronique de Guy Bertrand de la SRC, qui nous suggère des solutions de rechange assez, mais alors, assez simples !!

Trait d'union
La médecine vétérinaire utilise sans retenue des préfixes latins et grecs : antéro, latéro, carpo et j'en passe. Trait d'union ou pas ?
Voici ce que nous dit le Multidictionnaire de la langue française (Marie-Éva de Villers) à ce sujet :

  • La tendance est à la suppression du trait d'union
  • Lorsque 2 voyelles se rencontrent, on peut le conserver (ex. : micro-ordinateur)

J'ajouterais :

  • Il faut penser au confort du lecteur : le recours à 3 préfixes (ça arrive !) consécutifs sera plus digestible si un trait d'union facilite la lecture.

«Wet lab»
Les anglophones auxquels j'ai posé la question ne pouvaient pas m'expliquer spontanément la différence entre "wet lab" et "lab". Après réflexion, ils ont suggéré qu'un "wet lab" serait un laboratoire au cours duquel du matériel vivant serait utilisé (par opposition à des matériaux inertes ou des tissus fixés dans le formol, etc). Ce néologisme nous vient sans doute des Américains, qui ont le chic pour les mots évocateurs.
Par contre, un collaborateur (bonjour, monsieur Jérome) m'a transmis ces commentaires :

Les seuls points communs des divers "wet lab" auxquels j'ai assisté sont :

  1. qu'ils font partie d'un programme de formation continue ou du moins que les participants s'y inscrivent sur une base volontaire,
  2. qu'ils illustrent des cas réels rencontrés "sur le terrain" par opposition à des démonstrations ayant lieu dans le cadre de cours universitaires,
  3. qu'ils permettent à l'auditoire de manipuler le matériel présenté par opposition à une démonstration ou une activité purement didactique.

En français, on parlera de laboratoire aquatique...Non, sans blague, on dira plutôt laboratoire de travaux pratiques à défaut de mieux. Mon collaborateur suggère le néologisme "laboratoire-mains-à-la-pâte" ! Huuum ! Gageons que l'expression ne fera pas recette ! D'autres suggestions ?


Liens

L'OQLF met à disposition les 418 articles terminologiques du Vocabulaire des relations professionnelles. Point intéressant, on peut rechercher la bonne comme la mauvaise expression. Exemple : si on clique sur "bénéfices marginaux" (expression erronnée), c'est la fiche "Avantages sociaux" (expression correcte) qui s'ouvrira.


 

Étudiants de l'U de M, rédiger en français vous donne des maux de tête ? Vos textes donnent des maux de tête aux autres ? Le Centre de communication écrite de l'UdeM peut vous aider.

Voir les Francofiches du Centre de communication écrite

Un site sur les racines, préfixes et suffixes latins retrouvés dans la terminologie médicale.

Service de la qualité des communications des HEC : une institution qui prend la qualité de la langue (quelle qu'elle soit) au sérieux

Le grand dictionnaire terminologique de l'OLF et son moteur GDT qui donne accès à de nombreuses ressources linguistiques en ligne.

Liste de glossaires et de dictionnaires en ligne dans tous les domaines

Un site sur les méganucléases (à chacun son site !!) propose un glossaire et des liens vers d'autres glossaires

Un glossaire vétérinaire

Le Bio Netbook du très français (!!) Institut Pasteur est un répertoire des pages en biologie, on peut y effectuer une recherche avec le mot "glossaire", "lexique" ou "dictionnaire" par exemple.

Les capsules de la zone Éducation du site de Radio-Canada

Définitions de termes de biologie moléculaire

Guide de rédaction française  conçu à l'intention des professionnels des services de promotion institutionnelle (vie facultaire)

Grammaire en ligne

Traduction en ligne (attention, c'est évidemment un peu approximatif)

Le Conjugueur

Un site sur lequel il est possible de conjuguer des verbes, traduire, ainsi que rechercher des mots parmi plusieurs dictionnaires en ligne.

 

© Faculté de médecine vétérinaire. Université de Montréal | Crédits| Webmestre| Pour nous joindre