Chaire de recherche en salubrité des viandes
Université de Montréal

Chaire de Recherche industrielle du CRSNG en salubrité des viandes

Chaire industrielle du CRSNG 2016-2020

Programme de recherche du CRSNG

L’objectif principal du programme de recherche du CRSNG s’inscrit dans celui de la chaire, qui est la maîtrise de la qualité sanitaire des viandes, et plus spécifiquement celles de porc et de volaille. Un volet important de cet objectif consiste à diminuer les risques toxi-infectieux chez l’humain. Les causes les plus fréquentes de ces gastro-entérites bactériennes en Amérique du Nord sont principalement causées par Salmonella et Campylobacter, avec mise en cause de la viande de porc ou de volaille. Par rapport à cette problématique, la chaire mène une approche intégrée de lutte contre ces pathogènes, à tous les stades de production, du producteur au consommateur. Une autre problématique visée par le programme de recherche est celle reliée au phénomène de multirésistance aux antibiotiques de plusieurs souches bactériennes, lourde de conséquences lors du traitement de certaines infections humaines.

Chaire industrielle du CRSNG 2011-2015

Le programme de recherche du CRSNG intègre ces problématiques en axant sa recherche suivant trois défis principaux : 1) une utilisation plus judicieuse des médicaments chez le porc, notamment en ce qui a trait aux antibiotiques utilisés hors-homologation ; 2) le développement de stratégies de contrôle des pathogènes alimentaires les plus courants du porc, avec évaluation de ces stratégies sur la santé globale et 3) le contrôle de Campylobacter chez le poulet de chair.

Chaire industrielle du CRSNG 2016-2020

Partenaires de la Chaire

Le développement des connaissances scientifiques sur les stratégies de contrôle des pathogènes alimentaires et la mise au point de méthodes moléculaires de caractérisation de microflores intestinales dans le premier mandat, débouchent dans le nouveau programme sur des projets d'amélioration de la santé digestive des animaux et de la compréhension de son impact sur la santé, le bien-être animal et la salubrité des aliments, ce qui est un enjeu majeur pour les producteurs et les transformateurs alimentaires, partenaires de la Chaire.

Enregistrer

Enregistrer