Chaire de recherche en salubrité des viandes
Université de Montréal

Caractérisation E.coli

Identification de facteurs hôtes, environnementaux et bactériens reliés aux infections associées aux Escherichia coli pathogènes et zoonotiques

PROBLÉMATIQUE

Plusieurs études démontrent que les E. coli opportunistes, tels que les E. coli entéropathogènes (EPEC), sont associés à la diarrhée chez diverses espèces animales, plus précisément chez le lapin, le porc et le chien. Par ailleurs, d’autres espèces animales saines sont des réservoirs importants d’EPEC, comme les bovins, les moutons et les porcs. Dans certaines circonstances, les EPEC peuvent causer des lésions intestinales de type attachant-effaçant (AE). Ces lésions se caractérisent par une adhérence intime aux cellules épithéliales de l’intestin et par l’effacement des bordures en brosse. Les facteurs qui permettent à ces bactéries opportunistes d’induire des lésions de type AE sont peu connus.

HYPOTHÈSE

En affectant la réponse immunitaire innée, certains facteurs de risque hôtes, environnementaux ou bactériens influencent la capacité des E. coli pathogènes, tels que les ETEC, EPEC et EXPEC, à coloniser, persister et survivre dans l’écosystème intestinal, et dans certains cas, à causer la maladie.

OBJECTIFS

Identifier les E. coli pathogènes émergents, les nouveaux gènes de virulence et les facteurs de risque qui y sont associés.

Étudiants

Seyedehameneh JAHANBAKHSH, doctorat (2016), directeur John Fairbrother, codirectrice Ann Letellier

Partenaires financiers


Service de diagnostic, CRIP

Partenaires scientifiques

EcL