Chaire de recherche en salubrité des viandes
Université de Montréal

CRSNG - Réduction de pathogènes

Objectif : étudier l'impact de ces stratégies alternatives sur la qualité de la viande en suivant la réduction de
la présence de pathogènes et la modification favorable des flores d'altérations des viandes

Étapes :

Stratégies à la ferme-réduction pathogènes porc : Réduction de la présence des pathogènes alimentaires (Salmonella, Yersinia, Listeria) chez l'animal vivant par la réduction du stress via des additifs alimentaires modifiant de façon bénéfique la microflore intestinale dans la période pré-abattage

Stratégies à la ferme-orientation flore d'altération : Usage d'additifs alimentaires modifiant de façon bénéfique la microflore intestinale dans la période pré-abattage; modification de la flore d'altération et réduction de la présence de Pseudomonas; revue processus de refroidissement-conservation viandes

Présence de L. mono et mesures de gestion : Détection de L. mono sur des surfaces en abattoir et typage/séquençage des souches, comparaison souches humaines, analyse du microbiome biofilms par séquençage, mise au point du modèle biofilm en
plate-forme micro-fluidique, flore compétitive d'exclusion

Mise au point du modèle co-infection (poulet) : Évaluation de diverses conditions de co-infections Campylobacter/Salmonella et analyse des divers indicateurs microbiens, immunitaires, histologiques, inflammatoires

Essai de protection par les additifs chez le poulet : Validation de 2 additifs validés sur les systèmes in vitro et mis en modèles de co-infections in vivo en conditions contrôlées chez le poulet. Suivi des divers indicateurs identifiés