Chaire de recherche en salubrité des viandes
Université de Montréal

Contrôle de Salmonella Dublin chez les bovins

Contexte : Au Québec, l'épidémiologie des infections à S. Dublin chez les bovins demeure très peu connue, que ce soit en termes de prévalence de l'infection, de facteurs de risque en élevage et de risque de contamination des organes et des carcasses à l'abattoir.. Les données disponibles sont pour la plupart issues d'études européennes. L'émergence de ces infections au Québec est préoccupante en raison de la sévérité des manifestations cliniques chez les animaux, de la forte excrétion fécale de la bactérie, de la multi-résistance fréquente aux antibiotiques limitant les options thérapeutiques et de l'impact zoonotique possible et sévère pour les travailleurs de l'industrie et les consommateurs. Des avancées scientifiques récentes offrent de nouvelles opportunités pour mieux comprendre cette problématique, tant au point de vue du diagnostic que de son épidémiologie, et ainsi générer les connaissances nécessaires à un meilleur contrôle.
Hypothèse : Le perfectionnement de l'approche diagnostique combiné à une meilleure connaissance de la prévalence, de la distribution géographique et des facteurs de risque de l'infection chez les bovins permettra l'élaboration de recommandations et la mise en place de mesures de contrôle pour l'industrie, dans la perspective de limiter les impacts liés de ces infections pour l'industrie et pour la santé publique.

Objectifs spécifiques :

  • Porté par la CRSV  (direction Philippe Fravalo, agent de recherche C. Ferrouillet) : Développement d’outils d’aide à la démarche diagnostique et au contrôle lors de la contamination par Salmonella Dublin dans un élevage de bovins laitiers.

La détection de S. Dublin en bactériologie (préalable à la caractérisation des souches) est difficile. Il existe actuellement quelques documents pour accompagner les médecins vétérinaires dans la gestion des troupeaux positifs, mais ils sont incomplets et ne sont pas adaptés au contexte québécois. Nous avons développé 2 guides pratiques :

- sur les méthodes diagnostiques avec un protocole optimisé en bactériologie et les tests actuellement disponibles en sérologie.
- sur les mesures de contrôle en élevage et la façon d’assurer la sécurité sanitaire des produits

Un article de vulgarisation présentant les actions de contrôle de S. Dublin à mettre en œuvre sur une ferme a été publié en avril 2017 dans la revue Le producteur de lait québécois.

  • Porté par la CRSV (direction Philippe Fravalo, agent de recherche Cécile Ferrouillet) et en collaboration avec un comité d’expert de la FMV : Concrétisation et hiérarchisation des risques de propagation de Salmonella Dublin lors de la mise en marché des bovins, vers un guide de bonnes pratiques

- Identifier, mesurer et classer par ordre d’importance les facteurs de risques de propagation de S. Dublin d’un élevage à un autre pour chacun des maillons suivants : transporteurs, lieux de rassemblement, encans et foires agricoles.
- Sur la base des risques énumérés et hiérarchisés pour chacun des maillons, élaborer un guide de bonnes pratiques explicitant les mesures de contrôle applicables et efficaces pour contrer le cycle de propagation de la bactérie.

  • Collaboration de la CRSV sous la direction scientifique de Julie Arsenault (FMV)

- Déterminer le risque de contamination des carcasses et du foie selon le statut sérologique de l'animal et du lot;

- Estimer la prévalence et la distribution géographique des animaux et des lots infectés par S. Dublin et par les autres salmonelles chez les veaux de lait et de grain à l'abattoir;

- Définir les pratiques d'élevages et les mouvements d'animaux associés à un risque accru d'infection par S. Dublin;

- Décrire les profils de résistances aux antimicrobiens des isolats de S. Dublin.

Étudiante : Carine Andela, maîtrise, directrice Julie Arsenault, codirecteur Philippe Fravalo