Site optimisé pour tous les navigateurs et Internet Explorer 8
Recherche   
Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine
 

Nos publications  I  Capsules mammite 

15. Portrait de la mammite clinique au Canada

Au Canada, selon les recherches du RCRMB, près d’un tiers des vaches en lactation ont eu un épisode de mammite clinique en 2008. D’un troupeau à l’autre, la proportion des vaches en lactation atteinte de mammite clinique au cours d’une année
variait de 3 à 110 %.
 
Et quelles sont les bactéries responsables de ces mammites cliniques?
Au niveau canadien, les cas les plus sévères sont causés le plus souvent par :
  • Escherichia coli - 34,5 %;
  • Staphylococcus aureus - 12 %;
  • Staphylocoques à coagulase négative (SCN) - 11,5 %;
  • Aucune bactérie retrouvée – 7,6 %.
Au Québec, en Ontario et dans les provinces Maritimes, S. aureus est plus souvent la cause de l’infection comparativement à E.coli.
 
Signes de mammite
Les mammites cliniques se sont manifestées de la façon suivante :
  • 51 % des cas - anormalités de l’apparence du lait (flocons, grumeaux, lait aqueux);
  • 38 % des cas - pis enflés;
  • 11 % des cas - signes systémiques (fièvre).




Section réservée
Base Cohorte