Site optimisé pour tous les navigateurs et Internet Explorer 8
Recherche   
Réseau canadien de recherche sur la mammite bovine
 

Nos publications  I  Capsules mammite 

29. Quand doit-on suspecter une mammite à mycoplasmes ?

 Les mammites causées par les mycoplasmes sont peu fréquentes. Toutefois, on peut se poser la question lorsqu’on est confronté à :
  1. Une mammite clinique sévère et résistante aux antibiotiques avec peu de répercussions dans l’organisme;
  2. Une mammite qui touche plus d’un quartier;
  3. Une diminution marquée de la production de lait et des sécrétions mammaires anormales;
  4. Le tout associé à l’introduction récente d’un nouvel animal dans l’élevage.
Les animaux atteints d’une mammite à mycoplasmes peuvent présenter des signes d’infection ailleurs dans leur organisme, et particulièrement aux articulations et aux poumons. Le diagnostic final repose sur la découverte de mycoplasmes par une culture bactérienne spéciale ou par un test « PCR » effectué sur un prélèvement de lait frais.




Section réservée
Base Cohorte