Recherche en santé ovine et caprine à la FMV

Pour plus d'information sur ces projets, veuillez contacter directement le ou les chercheurs

  • Incidence, distribution temporelle, facteurs de risque et cause de la mortalité pré-sevrage des agneaux au Québec (projet en cours) >>

  • Séroprévalence de Brucella ovis dans les troupeaux ovins du Québec >>

  • Valeurs de référence biochimiques pour des troupeaux de brebis en mi-gestation au Québec >>

  • Prévalence et impact du maedi-visna dans les troupeaux ovins du Québec >>

  • Prévalence et impact sur la condamnation des carcasses du maedi-visna, de la paratuberculose et de la lymphadénite caséeuse chez des moutons réformés du Québec >>

  • Étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins du Bas-St-Laurent et de l'Estrie >>

Incidence, distribution temporelle, facteurs de risque et cause de la mortalité pré-sevrage des agneaux au Québec

Projet en cours, article en préparation

Collaborateurs

Julie Arsenault, Christiane Girard , Pascal Dubreuil , René Roy, Robert Claveau, Denys C. Turgeon, Denise Bélanger

Résumé

Une étude prospective a été réalisée pour estimer l'incidence, la distribution temporelle, les causes et les facteurs de risque de la mortalité pré-sevrage des agneaux dans les régions de l'Estrie et du Bas-St-Laurent (Québec). 

Un total de 3964 agneaux provenant de 30 troupeaux commerciaux ont été suivis de la naissance au sevrage. Le pourcentage de mortalité pré-sevrage était de 16%, survenant principalement dans les 24 heures suivant la naissance. Parmi les agneaux morts, 404 ont été soumis en nécropsie. Des lésions pouvant expliquer la mort ont été démontrés chez 43% de ces agneaux. La probabilité de détecter des lésions était significativement plus faible (P<0.05) pour les agneaux présentant des altérations post-mortem, soumis congelé, sans contenu gastique et de moins de 10 jours d'âge. Pour les agneaux âgés de 0 à 1 jour, les causes de mortalité les plus fréquemment diagnostiqués étaient les infections foetales ou placentites (10%), les dystocies (6%), les traumatismes physiques (3%) et les septicémies (3%). Chez les agneaux âgés de 2 à 10 jours, ces causes étaient la pneumonie bactérienne (13%), les septicémies (12%), les diarrhées non spécifiques (9%), et les traumatismes physiques (8%). Pour les agneaux plus âgés, les causes de mortalité les plus fréquemment diagnostiquées étaient les pneumonies (46%) et les septicémies (9%). 

D'après un modèle de régression logistique multiple, ajusté pour le troupeau, les agneaux de 30 jours ou moins ayant un faible poids à la naissance, nés d'une brebis de 4 ans ou plus et de sexe mâle étaient significativement (P<0.05) plus à risque de mourir. Au niveau de troupeau, les facteurs associés (P<0.05) à une réduction de la mortalité des agneaux dans au moins un des modèles statistiques élaborés étaient la présence d'un système de ventilation adéquat d'après le producteur, la visite du troupeau pendant la nuit durant les périodes d'agnelage, le regroupement des brebis suite à l'agnelage d'après leur statut de santé, l'absence de chat dans la bergerie, l'utilisation d'une seringue ou d'une bouteille pour aider la prise du colostrum chez les agneaux faibles et la présence de registre de santé pour les agneaux. Les résultats de cette étude suggèrent que la mortalité par inanition associée à des pratiques de régie non optimales autour de l'agnelage est la cause de mortalité pré-sevrage la plus importante.

Il est à noter que cette étude résulte d'un approfondissement des données issues de l'Étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins de l'Estrie et du Bas-St-Laurent.

Séroprévalence de Brucella ovis dans les troupeaux ovins du Québec

Article publié
Arsenault J, Girard C, Dubreuil P, Bélanger D.
Lack of evidence of Brucella ovis infection in rams in Quebec.
Canadian Veterinary Journal, 2004, vol. 45, no 4, p.312-314.

Collaborateurs

Julie Arsenault, Christiane Girard, Pascal Dubreuil, Denise Bélanger

Résumé

Les sérums de 224 béliers répartis dans 30 troupeaux commerciaux et de 34 béliers de réforme échantillonnés dans deux abattoirs ont été soumis pour évaluation sérologique par un test ELISA. Les épididymes et les testicules des béliers ont été examinés par palpation en ferme et par examen histologique pour ceux prélevés à l’abattoir. Aucun bélier n'était séropositif à Brucella ovis ou ne présentait de lésions suggestives de cette infection autant dans les élevages que dans les abattoirs.
ette étude résulte d'un approfondissement des données issues de l'étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins de l'Estrie et du Bas-St-Laurent.

Valeurs de référence biochimiques pour des troupeaux de brebis en mi-gestation au Québec

Voir l'article
Dubreuil P, Arsenault J, Bélanger D.
Biochemistry reference values for Quebec adult ewes
of different ages in mid gestation. Veterinary Record, 2005

Valeurs de référence (PDF)

Collaborateurs

Pascal Dubreuil, Julie Arsenault, Denise Bélanger

Résumé

Des valeurs de référence de biochimie clinique pour des brebis jeunes et adultes ont été obtenues à partir de 83 pools de sérum contenant chacun entre 6 et 10 individus. L’échantillonnage a été réalisé dans 30 troupeaux du Québec en décembre 1999. Les sérums ont été obtenus par ponction de la veine jugulaire chez des brebis en mi-gestation. Les valeurs de référence obtenues étaient à l’intérieur des intervalles déjà rapportés. Un léger effet du vieillissement a été observé, augmentant les concentrations des globulines et des protéines totales et diminuant les niveaux de calcium, phosphore, créatinine, glucose, albumine, phosphatase alkaline et de glutathion peroxydase sérique.
Cette étude résulte d'un approfondissement des données issues de l'étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins de l'Estrie et du Bas-St-Laurent.

Prévalence et impact du maedi-visna dans les troupeaux ovins du Québec

Voir l'article
Arsenault J, Dubreuil P, Girard C, Simard C, Bélanger D.
Maedi-visna impact on productivity in Quebec sheep flocks (Canada). Preventive veterinary medicine 2003, vol 59, no 3, p. 125-137

Collaborateurs

Julie Arsenault, Pascal Dubreuil, Christiane Girard, Carole Simard, Denise Bélanger

Résumé

Une étude épidémiologique prospective a été réalisée pour déterminer l'impact de la séropositivité au virus du maedi-visna sur la productivité de troupeaux commerciaux du Québec. Un total de 1734 brebis et 220 béliers ont été sélectionnés au hasard, répartis dans 29 troupeaux des régions de l'Estrie et du Bas-St-Laurent. Le statut sérologique a été évalué par un test ELISA utilisant des protéines recombinantes. La séroprévalence à l'intérieur des troupeaux variait de 3 à 70% (médiane=29%). La séroprévalence augmentait avec l'âge, la taille du troupeau et était plus élevées chez les brebis comparativement aux béliers, mais n'était pas associée à l'état de chair. Une réduction de 0.94 kg par agneau au sevrage a été observée pour les agneaux nés et élevés par des brebis séropositives de 4 ans ou plus, et la séropositivité chez les brebis de tous âge était associée à une augmentation de la mortalité des agneaux âgés de 0 à 30 jours. Aucun impact de l'infection des brebis par le virus n'a été observé sur le poids à la naissance des agneaux ou la taille de la portée. 
Il est à noter que cette étude résulte d'un approfondissement des données issues de l'Étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins de l'Estrie et du Bas-St-Laurent

Prévalence et impact sur la condamnation des carcasses du maedi-visna, de la paratuberculose et de la lymphadénite caséeuse chez des moutons réformés du Québec

Voir l'article
Arsenault J, Girard C, Dubreuil P, Daignault D, Galarneau JR, Boisclair J, Simard C, Bélanger D, Prevalence of and carcass condemnation from maedi-visna, paratuberculosis and caseous lymphadenitis in culled sheep from Quebec, Canada. Preventive veterinary medicine, 2003 vol 59 no 1-2 p. 67-81

Collaborateurs

Julie Arsenault, Christiane Girard, Pascal Dubreuil, Danielle Daignault, Jean-René Galarneau, Julie Boisclair, Carole Simard, Denise Bélanger

Résumé

Les prévalences de lésions pulmonaires et mammaires associées à l'infection par le virus du maedi-visna, de lésions de paratuberculose et de lésions de lymphadénite caséeuse ont été étudiées chez des moutons réformés. Un total de 451 brebis et 34 béliers ont été sélectionnés au hasard à l'intérieur de deux abattoirs québécois. L'infection par le maedi-visna a été évaluée par un test ELISA utilisant des protéines recombinantes, et la présence de lésions pulmonaires et mammaires par examen histologique. Le diagnostique de paratuberculose était basé sur la présence de lésions histologiques caractéristiques dans l'iléon terminal, le noeud lymphatique iléocaecal et/ou la valvule iléocaecale. La présence de lymphadénite caséeuse était déterminée par la détection d'abcès lors d'un examen macroscopique de la carcasse et des viscères, combinée à l'isolement de Corynebacterium pseudotuberculosis. 
La séroprévalence du maedi-visna était de 44%. Elle augmentait avec l'âge et était supérieure chez les brebis comparativement aux béliers. Le pourcentage de lésions pulmonaires et mammaires chez les moutons séropositifs étaient respectivement de 14% et 40%, mais les lésions mammaires manquaient de spécificité. La prévalence de paratuberculose a été estimée à 3%. Les moutons de 4 ans ou plus et ceux n'ayant pas d'abcès étaient plus à risque de présenter des lésions de paratuberculose. La prévalence de lymphadénite caséeuse était d'au moins 21%, et les lésions affectaient principalement la cavité thoracique. Le risque de condamnation des carcasse était significativement associée avec l'abattoir, l'état de chair et la présence d'abcès (peu importe leur étiologie). Seule la présence d'abcès a été associés à une augmentation du parage des carcasses.
Il est à noter que cette étude résulte d'un approfondissement des données issues de l'étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins de l'Estrie et du Bas-St-Laurent.

Étude sur le statut sanitaire des troupeaux ovins du Bas-St-Laurent et de l'Estrie

Rapport du projet (PDF)

Collaborateurs

Julie Arsenault, Christiane Girard, Pascal Dubreuil, Denise Bélanger

Résumé

L'objectif de ce projet était de dresser un portrait du statut sanitaire des troupeaux ovins du Bas-St-Laurent et de l'Estrie, en ciblant principalement les maladies ou infections pouvant avoir un impact sur la productivité.. L'étude a été réalisée entre les mois de décembre 1999 et janvier 2001 et portait sur trente troupeaux ovins et deux abattoirs. Les principaux sujets traités étaient le maedi-visna, la paratuberculose, la lymphadénite caséeuse, l'incidence et les causes de mortalité des agneaux et des adultes, l'épididymite infectieuse des béliers, les agents d'avortement et les mammites cliniques. De plus, les pratiques de régie des troupeaux étudiés ont été décrites par le biais d'un questionnaire.

Responsable du contenu : Julie Arsenault

© Faculté de médecine vétérinaire. Université de Montréal | Crédits| Webmestre| Pour nous joindre