Mise en ligne d'images

Introduction

  1. Origine de l'image en format numérique
  2. Gif ou jpg ?
  3. Alléger le fichier image
  4. Retravailler l'image
    • Réglages de base
      • Égalisation automatique
      • Équilibre des couleurs
      • Teinte/saturation 
      • Effets/accentuation/Masquage du flou
    • Masques
  1. Retravailler l'image

    1. Réglages de base
      Dans le menu Image/réglage, on peut jouer avec les paramètres suivants :

      • Égalisation automatique (simplement l'appliquer)

      • Luminosité - Contraste - Intensité : jouer avec les curseurs de la fenêtre qui s'ouvrira.  Si on fait des bêtises ou que les modifications faites automatiquement par le logiciel ne nous conviennent pas, on peut toujours cliquer sur le bouton Réinitialiser de la même fenêtre et l'image reviendra à son état original.  

      • Équilibre des couleurs : jouer avec les curseurs de la fenêtre qui s'ouvrira.  Si on fait des bêtises, on peut toujours cliquer sur le bouton Réinitialiser  de la même fenêtre et l'image reviendra à son état original.

      • Teinte/saturation : permet un travail plus précis sur les couleurs. Jouer avec les curseurs de la fenêtre qui s'ouvrira.  Si on fait des bêtises, on peut toujours cliquer sur le bouton Réinitialiser  de la même fenêtre et l'image reviendra à son état original.

      Dans le menu Effets/accentuation/Masquage du flou.  

      • On ne peut effectuer ce réglage sur une image en 256 couleurs ou moins (gif) : il faut d'abord la remettre en RVB quitte à reconvertir en 256 couleurs une fois ce réglage terminé (menu Image/Mode).  Les résultats sont souvent remarquables !!

        
    1. Masques
      Parfois, on veut effectuer un réglage (plus clair, plus sombre, plus rouge, moins flou) sur une zone bien précise de l'image parce que si on applique la correction à toute l'image, certaines zones seront "surcorrigées".  Les masques permettent de cibler nos actions à des zones bien précises. On peut définir le masque à l'aide de différents outils.  On choisira ce dernier en fonction des caractéristiques de la zone à définir.  Est-elle plutôt régulière, plutôt bien définie et constituée de seulement quelques régions : on utilisera les outils du groupe A.  Si la zone est plutôt constituée d'un plusieurs régions dispersées ou irrégulières, mais qui ont en commun la couleur (une partie de la photo a une teinte rougeâtre, par exemple), on choisira la baguette magique.  Mentionnons qu'on peut rendre cette baguette plus ou moins sensible et discriminante selon nos besoins : très discriminante, elle n'englobera que les zones dont la couleur est très près de la couleur de la 1ère zone sélectionnée, peu discriminante, elle englobera aussi les zones dont la couleur est plus éloignée.

On peut, à l' aide de la barre de propriété (1,2,3), additionner les zones (2) ou les soustraire (3) en vue d'arriver à la zone finale .  Par défaut, c'est la propriété 1 qui est sélectionnée : chaque nouvelle zone de masque définie efface alors la précédente (1).


Page précédente