Recyclage

 

La Faculté à l'avant-garde à l'Université de Montréal

(extraits d'un communiqué de presse)

À Saint-Hyacinthe, le mercredi 19 novembre 2003, la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal lancera une toute nouvelle phase d’un ambitieux programme de récupération. Elle devient ainsi le tremplin de ce programme au sein de l’Université de Montréal.

À la Faculté de médecine vétérinaire, la récupération s’appliquait déjà à certains types de matériaux tels que le papier, le carton, les canettes et les cartouches d’encre. La nouvelle phase du programme s’étend maintenant à toute une gamme d’objets et de matières. Il sera dorénavant possible de récupérer les ordinateurs, les piles, les tubes fluorescents, le métal, le verre et le plastique. Cette opération « récupération » s’étend même au vaste chantier de construction présentement en cours sur la rue des Vétérinaires.

Le Centre hospitalier universitaire vétérinaire (CHUV) de la Faculté devient également un modèle pour l’ensemble des hôpitaux vétérinaires québécois. Certaines pratiques de récupération sont en place depuis plusieurs années déjà, telles que le compostage des fumiers effectué en collaboration avec la ferme Maskita et l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA). À celles-ci s’ajoute maintenant la récupération d’une partie du matériel médical qui ne sert plus. Ce matériel sera acheminé à l’organisme Collaboration Santé International.

 

© Faculté de médecine vétérinaire. Université de Montréal | Crédits| Webmestre| Pour nous joindre